Le Contrat de ville

Menée par l’Etat en partenariat avec les collectivités locales, la politique de la ville est mise en œuvre au moyen du « Contrat de ville ». Ce document cadre engage de nombreux partenaires pour réduire les inégalités sociales et les écarts de développement entre les territoires, favoriser la cohésion sociale, en développant une intervention publique renforcée dans des quartiers urbains en difficulté.

L’approche se veut globale, associant les dimensions urbaine, économique et sociale. Ainsi les domaines d’intervention s’étendent-ils de l’emploi à l’habitat, en passant par la santé, la citoyenneté, l’éducation mais aussi la lutte contre les discriminations et l’égalité femmes/hommes…  

La politique de la ville ne doit donc pas être confondue avec la politique urbaine ou sociale menées par les communes, ni avec les autres politiques publiques dites de « droit commun ». 

Pour identifier les quartiers prioritaires de cette politique, un critère unique a été choisi : le revenu des habitants. 

Trois quartiers ont ainsi été retenus selon les critères de la loi Lamy de 2014 :  

  • Quartier « Maison rouge » à  Louviers  (1 240 habitants) 
  • Quartier « Les Acacias – La Londe – Les Oiseaux » à  Louviers  (1 480 habitants) 
  • Quartier « Centre-ville » à Val-de-Reuil (7 290  habitants) 

Deux « territoires de veille active » :  

  • Quartier du « Bon Air » à Pont-de-l’Arche  
  • Pîtres-Le Manoir : la totalité du territoire communal  

Un « quartier de veille locale » :  

  • « Quartier des Sentiers » à  Léry 

Plan contrat de ville Seine-Eure

Infos complémentaires