Dév Eco

Une aide pour les commerces de l’Agglo Seine-Eure

Pour pallier aux pertes importantes subies par certains commerces, l’Agglo Seine-Eure déploie un plan massif en soutien aux commerçants et artisans du territoire, en complément de celles de l’Etat et de la Région.

 
 

Publié le

« Notre plan repose sur 3 piliers et a l’intérêt de pouvoir se cumuler avec les aides de l’Etat (le Fisac) ou de la Région (Impulsion Relance Normandie) » présente Bernard Leroy, président de l’Agglomération Seine-Eure. Il a été élaboré après l’envoi d’un questionnaire aux artisans et commerçants destinés à mieux connaître leur situation.

Le 1er pilier : Des aides dédiées à l’achat de matériels sanitaires (visières de protection, panneaux en plexiglass…). Une subvention de 300 € peut être versée aux commerces accueillant du public.

D’autre part, le fonds Fisac sollicité notamment pour moderniser les locaux ou se mettre aux normes est aussi ouvert à la mise en conformité des nouvelles exigences sanitaires. « Un commerçant qui veut faire installer des portes coulissantes permet à la fois un accès aux personnes à mobilité réduite mais participe en même temps à la lutte contre le covid car il évite le contact avec une poignée de porte » donne pour exemple Bernard Leroy.

Le fonds Fisac prend normalement fin en novembre mais l’Agglo tente d’obtenir une année supplémentaire auprès des services de l’Etat. Une quinzaine de dossiers a déjà été enregistrée. Ces aides concernent tous les commerçants qu’ils aient fermé ou non pendant le confinement.

2e pilier : la création d’un fonds de soutien d’urgence aux commerces de proximité

Ces petits commerces sont essentiels à la vie des communes. Une aide financée à 50% par la commune et 50% par l’Agglo pourra être proposée aux commerces risquant de disparaitre à cause du Covid. « Elle peut aider à faire face à des difficultés de trésorerie. Nous étudions les dossiers au cas par cas. Quand un commerce a fait d’importants travaux de rénovation juste avant le confinement, il parait important de l’aider à surmonter cette crise » indique Bernard Leroy. « Attention toutefois aux effets d’opportunité : un commerce qui était déjà en grande difficulté avant le confinement ne sera pas prioritaire » souligne François-Xavier Priollaud. L’aide peut prendre la forme d’une subvention ou d’une avance remboursable selon les cas. Les dossiers sont instruits dès maintenant et jusqu’au 31 décembre 2020. Ce dispositif est cumulable avec les aides de l’Etat et de la Région.

3e pilier : un soutien renforcé aux unions commerciales

Les subventions de l’Agglo Seine-Eure aux associations de commerçants passent de 60% à 80%, jusqu’au 31 décembre 2020. Cette aide leur permettra de mettre en place des actions destinées à dynamiser le commerce (jeux concours, cadeaux, chasses aux trésors, etc).

« Nous aidons aussi les commerces d’une autre façon : en demandant aux propriétaires de locaux commerciaux de différer voire d’annuler le loyer des commerçants quand cela est possible. Il vaut mieux ne pas percevoir quelques mensualités plutôt que de voir le rideau se fermer définitivement » ajoute Richard Jacquet, maire de Pont-de-l’Arche. Marc-Antoine Jamet, maire de Val-de-Reuil et Christophe Chambon, maire de Clef Vallée d’Eure ont fait la même requête.