Patrimoine

L’Exilé est de retour

Après un an d’absence, la statue l’Exilé a été replacée Place Thorel, à Louviers, ce matin. L’Agglo Seine-Eure a profité des travaux de Seine-Eure Avenue pour lui offrir une restauration dans les ateliers Legrand, à Darnétal, spécialisés dans la conservation du patrimoine.  

Publié le

Plus qu’un simple nettoyage, la statue de marbre s’est vue restituer des éléments qui avaient été cassés : une phalange à la main droite, deux orteils au pied gauche, une importante fêlure autour du cou. A la demande de la municipalité de Louviers, l’Exilé regarde désormais vers le centre-ville.

Cette statue a été réalisée par Ludovic Durand en 1877, après une première version en plâtre en 1870. De 1888 à 1936, elle trône dans le hall du musée puis sera déplacée place Thorel. La statue a été endommagée en 1956 par un accident de voiture.

D’après Michel Natier, conservateur et directeur du musée de Louviers, son origine viendrait de la guerre franco-prussienne pendant laquelle l’Alsace-Lorraine a été annexée à l’empire allemand. Elle va provoquer l’exil d’un grand nombre de personnes, dont des industriels qui vont s’installer dans la région, notamment à Elbeuf.