Mobilité

La future maison du vélo présentée à Hervé Morin

Le président de Région Hervé Morin a passé ce mercredi après-midi à Louviers pour découvrir deux projets phares liés à la transformation de friche industrielle : la future école Jules Ferry et la maison du vélo, portée par l’Agglo Seine-Eure.

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail

Publié le

Si Gilles Gal, directeur de l’Etablissement Public Foncier de Normandie était présent à Louviers au côté d’Hervé Morin, Bernard Leroy et François-Xavier Priollaud, c’est que l’EPFN est partie prenante dans l’aménagement de deux friches en plein cœur de Louviers. Derrière l’école Jules Ferry, l’EPFN déconstruit des locaux vétustes et inoccupés depuis 10 ans pour permettre à la ville de reconstruire un  groupe scolaire de 9 classes (3 maternelles et 6 primaires, soit environ 460 élèves). Les travaux devraient débuter début juillet. L’emblématique école Jules Ferry, datant de 1882, sera quant à elle transformée en 28 logements haut de gamme. Le projet de nouvelle école, de 6 M€, est financé aux deux-tiers par  la ville de Louviers, l’Etat (900 000 €), le Département (800 000 €) et l’Agglo Seine-Eure (200 000 €).

Tous les services liés au vélo

Le groupe a ensuite pris la direction de l’ilot Thorel. De l’ancienne usine textile devenue par la suite un garage Renault, il reste 600 m2 de sheds. Les murs de brique, témoins de l’ère industrielle, abriteront dans quelques mois une maison du vélo, présentée par Bernard Leroy à Hervé Morin. « Tous les services intéressant les cyclistes y seront proposés : apprendre à circuler en ville en toute sécurité, louer un vélo standard ou électrique, réparer son deux-roues soi-même, avec les conseils d’un professionnel… » annonce le président de l’Agglo Seine-Eure. Cette Maison du vélo s’inscrit dans le développement de ce moyen de déplacement dont l’Agglo fait la promotion depuis quelques années. Elle se concrétise par plusieurs actions : le S’Cool Bus (vélobus à assistance électrique qui emmène les enfants à l’école), les racks à vélo à l’arrière des bus pour faciliter la combinaison vélo-transport en commun, la vélothèque à Val-de-Reuil, les triporteurs électriques et le prêt de vélo électrique aux salariés d’entreprise pendant 6 mois pour les inciter à laisser plus souvent leur voiture au garage.

A côté de la future maison du vélo, FLH construit la résidence Porte de l’Eau, un ensemble de 28 appartements haut de gamme du T2 au T4, avec terrasse ou loggia et commerces au rez-de-chaussée. 1,2 M€ est investi dans la réhabilitation de la friche Thorel : 40% de la Région, 35% de l’EPFN et 25% de l’Agglo Seine-Eure.

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Un fonds friche efficace

Dans quelques mois, deux friches situées en centre-ville vont donc disparaître au profit de projets structurants. « En 2017, nous avons signé une convention portant sur l’intervention de la Région à hauteur de 100 M€ pour faire disparaitre ou requalifier des friches » présente Hervé Morin. La Région apporte en général 40%, l’EPFN 35% et les collectivités locales couvrent le solde. Les villes de la reconstruction et l’accompagnement global des centres-villes font l’objet d’une attention particulière. « Nous avons montré toute la pertinence de cette opération : 3,5 ans plus tard, 90 M€ ont été investis pour transformer 376 sites dont 286 friches industrielles, conclut le président de Région. Louviers, accompagnée par l’Agglo Seine-Eure est un bel exemple de collectivités dynamiques. »

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Infos complémentaires