Santé

Avec la clinique Orpéa, le territoire Seine-Eure enrichit son offre de santé

Le groupe Orpéa Clinéa construit une nouvelle clinique pour les soins de suite et de réadaptation place Thorel, à Louviers. Un projet qui s’inscrit pleinement dans la recomposition urbaine et l’aménagement de Seine-Eure Avenue.

Publié le

Fusion de la clinique La Lovière, à Louviers et la clinique Le Vallon, à St-Ouen-du-Tilleul, le futur établissement de 5 500 m2 se situera entre la rue St-Germain et la rue du 11 Novembre (ex Lidl et Citroën) sur un terrain de 8 500 m2.Il disposera de 141 lits de soins de suite et de réadaptation et 30 places en hôpital de jour.

« Ce nouvel établissement proposera sur Louviers une offre de soins élargie, qui favorisera une meilleure prise en charge des patients, dans un cadre moderne » souligne Stéphanie Koscher, directrice de La Lovière et future directrice du nouvel établissement. Elle gèrera le déménagement avec Marie Villain, directrice du Vallon (photo ci-dessus, en compagnie de Nathalie Breemeersch et Bernard Leroy).

La clinique, sur 4 niveaux, disposera d’espaces dédiés aux soins et de différents plateaux techniques modernes : bassin de balnéothérapie, salle d’ergothérapie, cuisine thérapeutique, salle de kiné, prolongée par une terrasse et un jardin thérapeutique pour les activités extérieures. L’ensemble du personnel des 2 établissements actuels (soit 130 personnes) auront la possibilité de conserver leur emploi. La nouvelle clinique doit ouvrir en 2023.

Orpéa Clinéa a travaillé avec l’architecte des bâtiments de France pour que ce projet s’intègre parfaitement dans la ville, tant dans le choix de l’architecture que des matériaux utilisés.

Une réelle intégration dans l’Agglo

Orpéa Clinéa et L’Agglo Seine-Eure travaillent ensemble sur ce dossier depuis 2018. « Nous avons proposé plusieurs terrains et c’est sur celui de la place Thorel que le choix d’Orpéa s’est porté, explique Bernard Leroy. Il s’inscrit pleinement dans la requalification de Seine-Eure Avenue et l’aménagement urbain de Louviers. Il s’agit d’un projet important pour l’attractivité du territoire. »

Etre situé en centre-ville de Louviers était important pour le groupe Orpéa Clinéa.

« Nous avons à cœur de participer à la vie de la ville, de travailler avec les commerçants et les artisans du territoire : les boulangers, maraîchers, plombiers, mais aussi la médecine de ville, les laboratoires, le CHI. Etre près des transports en commun est aussi un point positif tant pour les visiteurs que pour notre personnel » confirme Stéphanie Koscher.

« Quand La clinique Orpéa sortira de terre, la nouvelle résidence intergénérationnelle, place Thorel, ouvrira également. Avec le nouveau pôle de loisirs, la nouvelle salle de cinéma, la réouverture du tribunal, le projet d’Orpéa s’inscrit dans une ville dynamique au sein d’un territoire d’excellence qui rayonne » insiste François-Xavier Priollaud, maire de Louviers.

Créer un écosystème de la santé

« La santé émerge comme un grand enjeu pour le territoire Seine-Eure dont Nathalie Breemeersch, vice-présidente à la santé, s’est emparée à bras le corps » poursuit Bernard Leroy. La vieille génération de médecins part petit à petit à la retraite et les jeunes médecins veulent pouvoir mieux concilier vie professionnelle et vie de famille.

« Nous constatons de plus en plus souvent l’envie des médecins de se réunir au sein de maisons de santé. A nous d’être aux côtés des communes pour favoriser l’émergence de ces structures » estime Nathalie Breemeersch.

L’Agglo veut se positionner comme un partenaire des professionnels de santé. Elle possède deux contrats locaux de santé signés en 2019 (ceux de Eure Madrie Seine et de l’ex Agglo Seine-Eure qui fusionneront prochainement). « Grâce aux CLS, nous avions les contacts qui ont permis de faire circuler rapidement l’information et d’être actifs dans la gestion de la crise de la Covid, rappelle Bernard Leroy. Avec l’aide des entreprises, nous avons distribué (ou fait fabriquer) des milliers de masques, du gel hydroalcoolique, des surblouses, etc, au personnel soignant. »

L’écosystème de la santé sur l’Agglo c’est aussi
– 74 médecins de 1er recours (moyenne régionale : 70,4 pour 100 000 habitants)
– 103 infirmiers
– 58 masseurs-kinésithérapeutes
– 30 pharmacies
– 11 hôpitaux & EHPAD

– Un centre hospitalier intercommunal Elbeuf-Louviers-Val-de-Reuil

– Des résidences seniors de qualité
– Des études pour le développement de la télémédecine
– Une communauté professionnelle territoriale de santé, visnt à créer des ponts entre les professionnels.

Infos complémentaires