Communauté d'agglomération Seine-Eure

Une église pour les générations futures

27-11-18

Les habitants et élus ont participé en nombre à l’inauguration du porche rénové de l’église Notre-Dame d’Amfreville-sur-Iton. Une restauration financée en partie par la générosité des donateurs. Une nouvelle souscription est lancée.


On n’avait rarement vu tant d’élus en même temps dans la commune : un président d’Agglo (Bernard Leroy), une sous-préfète (Anne Frackowiak-Jacobs), 2 sénateurs (Hervé Maurey et Ladislas Poniatowski), 2 députés (Bruno Questel et François Loncle, membre honoraire du Parlement), 3 conseillers départementaux (Maryannick Deshayes, Martine Saint-Laurent, Daniel Jubert), et le conseil municipal d’Amfreville !

La population et les deux prêtres de la paroisse, Frère Louis et Frère Jacques  se sont aussi déplacés  pour participer à l’inauguration du nouveau porche de l’église Notre-Dame, samedi. Datant du 16e siècle, remaniée au 17e pour faciliter le passage des processions, sa structure a alors été fragilisée.

D’importantes fissures sont apparues. Avec le temps, la couverture du porche s’est détériorée : tuiles instables, infiltrations d’eau, une grande partie des pans de bois altérée par l’humidité, il était temps d’intervenir.
 

Des donateurs généreux

« Les conseillers municipaux n’ont jamais abandonné l’église » remercie la maire Marie-Joëlle Lenfant. Ni le conseil municipal, ni la population. La municipalité avait lancé une souscription en 2015 avec la Fondation du patrimoine. « Nous espérions récolter 20 000 €. Mais ce sont 24 375 € qui ont été collectés grâce à 43 donateurs. Pour une petite commune, c’est spectaculaire ! » lance Yvette Petit-Decroix, déléguée de la Fondation du Patrimoine dans l’Eure.

Grâce aux subventions de la Drac, de la réserve parlementaire (la dernière enveloppe donnée par François Loncle avant que ce dispositif ne disparaisse), le Département (dispositif Mon village mon amour) et l’Agglo Seine-Eure, les 93 000 € nécessaires à la restauration ont pu être réunis sans quand la commune ait besoin de mettre la main au porte-monnaie.

« Grâce au travail de la Fondation du patrimoine, et à l’Agglo, de Delphine Butelet, chargée de la valorisation du patrimoine, les petites communes peuvent restaurer leur patrimoine sans pratiquement rien débourser. Ce mécanisme est très bien étudié » souligne Bernard Leroy.

« Une église est un élément identitaire d’une commune. C’est votre patrimoine, à vous, insiste la sous-préfète Anne Frackowiak-Jacobs en s’adressant aux habitants présents dans l’église. C’est pour cette raison que l’Etat, à travers la Drac, a financé une partie des travaux, même si aujourd’hui l’argent public est rare. »
 

Une nouvelle souscription

En plus du porche, le vitrail au-dessus des portes de l’église a été restauré.  Dès samedi, une nouvelle convention a été signée par Marie-Joëlle Lenfant et Yvette Petit-Decroix. Une nouvelle souscription est lancée, pour cette fois-ci, restaurer la charpente, la couverture et les peintures du chœur, du 19e siècle, qui pourraient cacher d’autres plus anciennes du 16e siècle.

« Une église, c’est un lieu de culte, de culture, un lieu de mémoire et d’histoire, le patrimoine d’une commune, s’accordent à dire Marie-Joëlle Lenfant et Yvette Petit-Decroix. Restaurer une église, c’est un don fait aux générations futures. »





Contacter l'Agglomération


Adresse administrative :
CS 10514
27405 LOUVIERS CEDEX

Accueil du public :
Hôtel d'Agglomération
1 place Thorel
27400 LOUVIERS
Téléphone : 02 32 50 85 50
Télécopie : 02 32 50 85 51

Courriel :
agglo@seine-eure.com