Communauté d'agglomération Seine-Eure

Un catalogue inédit pour booster le mécénat en faveur du patrimoine

13-09-18

Eglises, châteaux, manoirs, moulins, le patrimoine architectural est particulièrement riche sur le territoire Seine-Eure. Pour le restaurer et le valoriser, une grande soirée Patrimoine s’est tenue mardi au moulin d’Andé durant laquelle un catalogue appelant au mécénat a été lancé. Une première en France.


Stéphane Bern a lancé le loto du patrimoine à l’échelle nationale. Mardi soir, au moulin d’Andé, l’Agglo a lancé le catalogue Patrimoine en Seine-Eure avec le même objectif : celui de protéger et restaurer les plus beaux édifices du territoire, qu’ils soient publics ou privés.

« La politique de mise en valeur du patrimoine du territoire poursuit plusieurs objectifs : faire du patrimoine un facteur d’attractivité, accompagner les maîtres d’ouvrage publics ou privés dans leurs projets de restauration, aider les communes et les particuliers à mobiliser des aides financières, rappelle Bernard Leroy, président de l’Agglo. Restaurer le patrimoine, c’est aussi permettre des créations d’emplois et la transmission des talents et des savoir-faire. »

En plus des subventions (notamment de la Drac), les dons peuvent contribuer à rassembler les fonds nécessaires à la restauration d’un bâtiment. Le catalogue Patrimoine en Seine-Eure poursuit ce but.

12 fiches, 12 monuments

Il se présente sous la forme d’une pochette contenant 12 fiches. Chacune présente un projet de restauration faisant l’objet d’un appel aux dons. Les fiches donnent au catalogue un caractère évolutif. Il suffit d’enlever celle qui a récolté les dons recherchés pour la remplacer par une autre.

« Chacun peut donc facilement choisir son projet coup de cœur et soutenir le monument de son choix. L’ensemble des 12 monuments comptabilisent 3,8 M€ de travaux. Les objectifs de collecte se montent quant à eux à 900 000 € » présente Delphine Butelet, en charge de la valorisation du patrimoine à l’Agglo, à l’initiative de ce catalogue.

Cinq nouveaux projets sont déjà en cours de préparation. De nouvelles fiches seront intégrées au catalogue d’ici la fin de l’année.

 

Concrètement, les dons sont versés à la Fondation du Patrimoine, qui les reverse au porteur de projet.

« Cette opération est une première en Normandie, félicite Olivier Gronier, délégué régional Normandie de la Fondation du Patrimoine. Lancer un programme de mécénat à travers un catalogue, ouvrir le choix et mobiliser l’ensemble d’un territoire ne s’était jamais vu sous cette forme. »

En plus de la satisfaction de participer à la rénovation d’un monument emblématique de la région, les mécènes (entreprises ou particuliers) bénéficient de déduction d’impôts.

Yvette Petit-Decroix, déléguée départementale de la Fondation du patrimoine a présenté les 12 projets : les monuments publics (10 sur 12) côtoient les édifices privés. « L’Eure est le 7e département industriel de France et l’un des premiers en nombre de châteaux habités. Ce n’est certainement pas un hasard. Un patrimoine entretenu peut rendre ce territoire encore plus attractif. L’emploi attire des salariés  sur un secteur mais le patrimoine apporte une raison supplémentaire de venir y vivre » estime la sous-préfète Anne Frackowiak-Jacobs pour encourager entreprises et particuliers à faire un don.
 

Aider un monument à traverser les siècles

Pourquoi pas au moulin d’Andé par exemple ? Suzanne Lipinska, sa propriétaire, se montre enthousiaste. « Le moulin date de 1195. Il y a un siècle, le moulin de Connelles, construit à la même époque s’est effondré. Je ne voudrais pas qu’il arrive la même chose à Andé. Si nous pouvions récolter des fonds pour faire un diagnostic de l’existant et notamment des piles en pierre sur lesquelles reposent le moulin, ce serait formidable. »

Le cinéma, la musique ont donné une âme au moulin d’Andé et Suzanne Lipinska souhaite que cela dure le plus longtemps possible pour que les générations futures puissent profiter de ce lieu magique.

« Grâce aux émissions à la télé, les français comprennent mieux le patrimoine que nous avons en France mais ce patrimoine est fragile, estime Edith de Feuardent, propriétaire du château de Pinterville. Il existe un véritable élan sur le territoire, et cette opération de mécénat peut nous aider à aller plus vite et plus loin. »

Au cours de la soirée, des premiers dons ont même été versés. « Je trouve intéressant de montrer que des particuliers, des associations se mobilisent sur chaque projet. L’Agglomération montre ce qu’il faut faire, impulse et c’est à chacun maintenant de faire un geste » conclut Olivier de Vregille, membre du comité de Vieilles Maisons Françaises et libraire à Evreux.

Entreprises, particuliers, vous voulez vous aussi faire un don ? Pour découvrir le catalogue : 





Contacter l'Office de tourisme

Adresse :
10 rue du Maréchal Foch
27400 Louviers

Directrice :
Frédéric MARCHAIS
Courriel :
info@tourisme-seine-eure.com

Assistante administrative et conseillère
en séjour : Alice QUEVAINE
Ligne extérieure : 02 32 40 04 41

Conseillère en séjour, guide :
Carole-Anne PELEAU

Promotion :
Valérie DANET

Commercialisation :
Nolwenn DRIEUX

Animation & éditions :
Laurence LEMOINE