Communauté d'agglomération Seine-Eure

Thermographie aérienne

Dans le cadre de son Agenda 21, la communauté d’agglomération Seine-Eure a lancé, pendant l’hiver 2007, une campagne de thermographie aérienne infrarouge.

Cette opération permet de mesurer le niveau de déperdition thermique des habitations et de le représenter sur des cartes.


Thermographie aérienne
Il est en effet estimé qu’environ 30 % des déperditions énergétique des bâtiments sont dues à une isolation défaillante de la toiture. Connaître ce niveau de déperdition, c’est avoir un excellent indicateur de la déperdition globale et donc de la qualité de l’isolation du bâtiment.

Cette opération a permis :
- de sensibiliser les habitants des communes à la maîtrise de l’énergie, un enjeuenvironnemental et économique capital,
- de renseigner les habitants sur l’état thermique de leur maison, et donc sur lanécessité de réaliser des travaux d’isolation,
- de réduire la consommation globale d'énergie et, par conséquent, de réduire lesémissions de gaz à effet de serre.

Comment ça marche ?

Thermographie aérienne
La thermographie est une technique de mesure des températures.

La matière émet de façon naturelle un rayonnement électromagnétique, dont la puissance est fonction de la température.

Les caméras thermiques, positionnées sur un hélicoptère volant à 300 m d’altitude, permettent de mesurer ce rayonnement et de le transcrire en température. On obtient ainsi une image, qui, à la place des couleurs (du spectre visible),donne les températures des objets (une échelle de couleur arbitraire est utilisée pour visualiser les différences de températures).

La thermographie est une technique utilisée dans de nombreux domaines : la maintenance électrique et la prévention du risque incendie notamment.

En identifiant les équipements électriques (disjoncteurs, câbles …) qui chauffent anormalement, on prévient les risques de pannes ainsi que le risque de feu. La thermographie permet aussi d’identifier les défauts d’isolation et les dégradations des bâtiments, et de rechercher des fuites dans les réseaux de chauffage et les canalisations, etc.

Les éléments clés de l’opération

Plus de 90 % des habitations des 29 communes qui composent la communauté d’agglomération ont été concernées par l’opération. Environ 3000 hectares font l’objet de cartes thermiques. Les images ont été enregistrées pendant le vol et géopositionnées en temps réel.

Les premiers survols ont eu lieu le 16 février, le 22 et le 29 mars 2007.

Toutes les images sont disponibles gratuitement sur le site Internet de l’Agglomération Seine-Eure et à l’Agence de l’énergie et du climat de l’Eure (www.alec27.fr ), rue du Maréchal-Foch, à Louviers.

Ces photos peuvent se prévaloir uniquement d’un caractère informatif. Aucune obligation n’est faite d’isoler son habitation, d’entreprendre des travaux, de signer un quelconque contrat avec une entreprise. En revanche, l’Alec est habilitée à fournir gratuitement tous les renseignements nécessaires sur les méthodes d’isolation possibles et les aides financières existantes.
 





Contacter le Service Transition écologique et énergetique

Chef de Projet Transition Energétique :
Julie NGO

Animatrice Développement Durable :
Claire LABIGNE

Assistante de direction :
Valérie RACINE
Téléphone : 02 76 46 02 11