Collectivité territoriale - Communauté d'agglomération Seine-Eure

Premiers de la classe dans la lutte anti-gaspi

5-06-19

Hier, les élèves de l’école Les Tilleuls, du Vaudreuil ont assisté au spectacle Ratatouille Rapsodie, donné pour les féliciter de leurs efforts dans la chasse au gaspillage alimentaire.


Jean Carré, Véronique Brégeon, Bernard Leroy et Karine Roublique ont annoncé aux enfants leur excellent résultat
Jean Carré, Véronique Brégeon, Bernard Leroy et Karine Roublique ont annoncé aux enfants leur excellent résultat
« Vous pouvez vous applaudir ! a lancé Bernard Leroy aux 180 enfants réunis au pavillon des Aulnes hier après-midi. Le gaspillage alimentaire dans votre école a été réduit de 45,7%. Cela correspond à 100 gr/jour/enfant. Bravo à tous ! »
Pour les remercier, les 8 classes de l’école Les Tilleuls ont pu assister au spectacle Ratatouille Rapsodie, de la compagne « Ca s’peut pas », plein d’humour et de bons conseils. Après le spectacle, les élèves ont participé à des ateliers et ont présenté les jeux électroniques sur les légumes de saison qu’ils ont eux-mêmes fabriqués. Le même après-midi festif aura lieu à Pîtres et Terres de Bord pour féliciter les enfants.
 

Le projet d'une année

180 enfants (8 classes) étaient réunis hier
180 enfants (8 classes) étaient réunis hier
Le projet de lutte contre le gaspillage alimentaire a été mené pendant toute l’année scolaire par les écoles et restaurants scolaires du Vaudreuil (Les Tilleuls), Terres de Bord et Pîtres.

En octobre 2018, ce qui restait sur les plateaux des enfants à la fin du repas à la cantine était pesé.  Une nouvelle pesée en mai a révélé une diminution de 45,7%.
A Pîtres, la baisse est elle aussi de 45%. Les chiffres de Terres de Bord sont attendus pour ces prochains jours. 
Le gaspillage alimentaire est une lutte qui se mène à plusieurs : l’Agglo Seine-Eure, initiatrice de ce projet, l’association Saveurs et Savoirs qui s’est chargée du diagnostic, de la mise en place des actions avec l’association Cardère, puis du bilan ; et les premiers concernés :  les enfants, leurs parents, la municipalité, le cuisinier et l’entreprise de restauration scolaire.

« Dans chaque école, une personne référente est nommée. Pour l’école des Tilleuls, il s’agissait de Murielle Cavelier, directrice du centre de loisirs, qui s’est particulièrement impliquée. L’association des parents d’élèves, la municipalité (notamment Véronique Brégeon, adjointe au maire)  et les membres de la commission jeunesse ont été très investis également » souligne Karine Roublique, conseillère municipale, référente du projet pour la commission jeunesse.
 

Des gestes simples et plein de bon sens

Ratatouille Rapsodie, un spectacle drôle qui sera joué encore deux fois à Terres de Bord et Pîtres
Ratatouille Rapsodie, un spectacle drôle qui sera joué encore deux fois à Terres de Bord et Pîtres
Pour réduire le gaspillage alimentaire de plus de 45%, il a fallu revoir l’ensemble des habitudes,  se former, participer à des ateliers, trouver de nouvelles idées, parfois de petites choses toutes simples qui permettent d’obtenir des résultats surprenants.

« Quand les enfants prenaient leur plateau, ils commençaient par le pain. Nous avons décidé de le mettre en fin de parcours. Le fait de voir tout ce qu’il y avait déjà sur leur plateau (l’entrée, le plat principal, le fromage, le dessert) a dissuadé un très grand nombre d’enfants à prendre du pain » donne pour exemple Karine Roublique.
 

Les ateliers ont occupé les enfants après le spectacle
Les ateliers ont occupé les enfants après le spectacle
L’école a aussi décidé d’associer les enfants à l’élaboration des menus (en gardant tout de même à l’esprit l’équilibre alimentaire !). Grâce à leurs remarques, le cuisinier et le personnel de service se sont aperçus qu’en enlevant simplement le persil, les carottes râpées étaient mangées beaucoup plus facilement !

« C’est tout simple, mais il fallait y penser. Le fait de voir du vert (de « l’herbe » pour eux), ils ne mangeaient plus. L’apport de vitamines se fait autrement, par un fruit par exemple » poursuit l’élue.
Les actions menées et les nouvelles habitudes prises ont en tout cas déclenché une prise de conscience tant au sein du restaurant scolaire que dans les familles. « C’est aux enfants d’éduquer leurs parents à la maison maintenant » glisse Jean Carré, président de la commission Propreté publique, à l’Agglo.

Au sein de la municipalité et de la commission jeunesse, la lutte contre le gaspillage alimentaire va se poursuivre. « Le projet est terminé mais nous continuerons de mettre en place des actions, assure Karine Roublique. Nous avons les cartes en main. C’est à nous de jouer maintenant. »
 





Contacter la Direction de la Propreté et des Déchets


Directrice : Sylvie PETON
Courriel : proprete.urbaine@seine-eure.com  - Télécopie : 02 32 50 89 72

Assistante : Laurence LOUR
Téléphone : 02 32 50 85 64 - Télécopie : 02 32 50 85 64

Gestionnaire administratif et financier :
Laurent MACHY

> Pôle propreté publique (nettoyage de la voirie et encombrants) : Alain GERARD

Adjoint Pôle propreté publique : Denis MARC

> Contrôle Qualité collecte : Cyril ANQUETIL

> Pôle tri et réduction des déchets : Carine CHEMINEAU

Animatrices : Elisabeth LEPERCHEY, Alexandra DUVAL

Programme de réduction des déchets : Jessica DI BERNARDO 

> Déchèteries et Sit'Eco : Jacques GRENIER
Les déchèteries :
Déchèterie Alizay : 06 18 31 23 12
Déchèterie La Haye-Malherbe : 02 32 40 45 63
Déchèterie Pont-de-l’Arche : 02 35 91 40 66
Déchèterie Val-de-Reuil : 02 32 59 63 17
Déchèterie Vironvay : 02 32 40 78 28