Communauté d'agglomération Seine-Eure

La politique de la ville, c'est quoi ?

La politique de la ville, née au début des années quatre-vingts, est une politique publique d’exception. Elle a pour objectif de réduire les inégalités sociales et les écarts de développement entre les territoires, de favoriser la cohésion sociale, en développant une intervention publique renforcée dans des quartiers urbains en difficulté.


La politique de la ville, c'est quoi ?
Menée par l'Etat en partenariat avec les collectivités locales, la politique de la ville est mise en œuvre au moyen du "Contrat de ville" document cadre qui engage de nombreux partenaires : Etat, Région, Département, Agglomération, Communes, Caisse d'Allocations Familiales, bailleurs sociaux, Mission locale, Agence Régionale de Santé, Pôle emploi,…

L’approche se veut globale, associant les dimensions urbaine, économique et sociale. Ainsi les domaines d’intervention s’étendent-ils de l’emploi à l’habitat, en passant par la santé, la citoyenneté, l'éducation mais aussi la lutte contre les discriminations et l'égalité femmes/hommes...

La politique de la ville ne doit donc pas être confondue avec la politique urbaine ou sociale menées par les communes.

La Géographie prioritaire

Avec la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine de 2014, dite loi Lamy, la géographie prioritaire de la politique de la ville a été redéfinie. Pour identifier les quartiers prioritaires de cette politique, un critère unique a été choisi : le revenu des habitants.

Trois quartiers ont ainsi été retenus selon les critères de la loi Lamy :
- Quartier "Maison rouge" à Louviers (1 240 habitants)
- Quartier "Les Acacias – La Londe – Les Oiseaux" à Louviers (1 480 habitants)
- Quartier "Centre-ville" à Val-de-Reuil (7 290  habitants)

Cependant, deux communes anciennement en géographie prioritaire et présentant des caractéristiques similaires de dysfonctionnements urbains et sociaux ont été intégrées à la démarche générale du contrat de ville et définies en "territoires de veille active" :
- Quartier du "Bon Air" à Pont de l’Arche
- Pîtres-Le Manoir : la totalité du territoire communal

L'Agglomération a également choisi d'identifier un territoire appelé "quartier de veille locale" :
- "Quartier des Sentiers" à Léry

Les dispositifs relevant de la politique de la Ville

Les Nouveaux Programmes Nationaux de Rénovation Urbaine (NPNRU) :
- "Germe de ville" à Val-de-Reuil : en savoir plus
- "Les Acacias - La Londe - Les Oiseaux" à Louviers :
flyer_bim.pdf flyer BIM.pdf  (655.82 Ko)

Le contrat de Ville :

Dispositifs complémentaires

> Une Maison de Justice et du Droit (MJD) qui accueille, aide et informe les habitants du territoire Seine-Eure (coportage avec le Ministère de la Justice)
 

> Deux programmes de Réussite Educative (PRE) à Val-de-Reuil et Louviers (portés par les communes)

> Le Pôle Mobilité et Insertion
Le Pôle Mobilité et Insertion a pour mission de favoriser les déplacements et de développer l’autonomie des personnes en difficulté de mobilité sur notre territoire dans 3 domaines prioritaires : l’emploi, la formation et la santé. Il propose les actions suivantes :
- Un apprentissage à la conduite pour des personnes en difficulté d’assimilation et d’apprentissage ne pouvant prétendre au passage du permis B en auto-école dite classique
- Une mise à disposition de mobylettes, de scooters électriques et de voitures sans permis
- Un transport à la demande pour les publics les moins mobiles pour une durée de 3 mois
- Des ateliers pour travailler sur les freins inhérents à la mobilité psychologique
Les actions s’effectuent sur prescription d’un travailleur social et les durées sont variables en fonction des actions et des bénéficiaires.

> Le Réseau Territorial de Promotion de la Santé
L’Agglomération Seine-Eure anime un réseau de professionnels qui œuvrent dans le champ de la promotion de la santé.

Les missions
- Coordination et mise en réseau des acteurs (sanitaire, social, urbanisme, éducation, culture, etc.).
- Conseils pour un projet santé (hygiène de vie, addictions, bien être, nutrition, parentalité, etc.)
- Accompagnement à la méthodologie de projet et développement des compétences des professionnels (formations etc.)
 

Le Point Relais Documentaire : le PEPS (Point Education Promotion de la Santé)

Ouvert aux étudiants, bénévoles, élus, professionnels.

Les missions
- mise à disposition gratuite de brochures et d’affiches
- prêt d’outils pédagogiques sur des thématiques diverses (addictions, vie affective/sexualité/contraception, nutrition, hygiène corporelle, parentalité…).
 


Le Contrat Local de Santé (CLS)
La politique publique de Santé à l’échelle de l’Agglomération est définie dans le cadre d’un Contrat Local de Santé. Ce contrat doit être signé début 2019 entre l’Agence Régionale de Santé Normandie et l’Agglomération pour une durée de 5 ans.
 
Le CLS a pour objectif de réduire les inégalités territoriales et sociales de santé et aborde la santé de façon globale : Santé = bien-être et qualité de vie.
 
Pour cela, le CLS doit agir sur les déterminants de la santé, tels que l’insertion professionnelle, l’emploi, le logement et le cadre de vie, l’environnement et l’aménagement du territoire, l’accès aux soins et aux droits, l’accès aux équipements et services, l’éducation, le réseau social (famille, amis, etc.).
 
Pour élaborer ce contrat, un Comité de Pilotage a décidé d’organiser des groupes de travail avec les acteurs du territoire par bassin de vie (professionnels, élus, représentants d’habitants) afin de réaliser un diagnostic partagé des besoins, selon la cartographie ci-contre.

Ce diagnostic a permis de définir les axes stratégiques validés par des élus, des professionnels de santé et des acteurs locaux (associations, Education nationale…)..

Les 5 priorités du CLS sont les suivantes :
- Faciliter l’accès aux droits et aux soins,
- L’orientation, l’accompagnement et la prise en charge globale des souffrances psychosociales et des troubles chez l’individu (santé mentale),
- Les conduites addictives : orientation, accompagnement et prise en charge globale de l’individu,
- L’accompagnement des personnes vieillissantes,
- Renforcer la qualité de vie des habitants.

Ainsi que 2 axes stratégiques transversaux :
- Coordonner, mettre en réseau les acteurs et communiquer l’offre existante sur le territoire.
- Proposer une offre de formation aux acteurs

Le CLS décline une programmation de 25 actions répondant aux besoins des habitants à expérimenter sur 5 ans.

Contact

Directrice : Laurence Bourgoise

Assistante : Anne-Gaëlle Salvan
Tél. : 02 32 50 85 73
Courriel : contrat.ville@seine-eure.com

Les partenaires

> La Permanence pour l'Accueil et la Santé (PAS) : en savoir plus

> La Coordination Santé Seine-Eure (COSSE)
Des professionnels de santé libéraux de la Communauté d’Agglomération Seine-Eure se sont organisés depuis décembre 2009 au sein d’un pôle de santé pluridisciplinaire, la Coordination Santé Seine-Eure (COSSE), afin de mener à bien des actions interprofessionnelles dans le but de mieux travailler ensemble.
La COSSE regroupe 65 professionnels de santé en 2018 : médecins généralistes, dentiste, diététiciennes, infirmier(e)s, kinésithérapeutes, orthophonistes, pharmaciens, podologues, psychologues et sage-femme.
En savoir plus

La Mission locale – Pour l'insertion des jeunes de 16 à 25 ans : en savoir plus

> Le PIMMS – Point Information Médiation Multi Services – Faciliter l'accès aux services publics : en savoir plus