Communauté d'agglomération Seine-Eure

La mare St-Lubin à nouveau vivante

4-06-18

Après 3 années à sec, la mare St-Lubin, à Louviers, est à nouveau en eau. Elle a été inaugurée vendredi soir.


« Assécher la mare pendant 3 ans a été une décision difficile à prendre. Nous sommes heureux aujourd’hui de constater que ce fut la chose à faire pour pouvoir à nouveau y observer des insectes, entendre des oiseaux et apprécier toute la richesse de la nature » félicite Bernard Leroy. Vendredi soir, élus et habitants du quartier se sont retrouvés autour de la mare St-Lubin, à nouveau en eau.

D’une superficie de 1 700 m2, il y a quelques années encore, elle avait un réel intérêt pour la biodiversité. Tout a lentement basculé à partir de 2003 où le service milieux naturels de l’Agglo constate un nombre toujours trop important de poissons exotiques envahissants. « Ils proviennent des aquariums pour bon nombre d’entre eux : poisson rouge, écrevisse rouge de Louisiane, tortue de Floride, mais aussi perche soleil et poisson chat. Les gens les jettent dans la mare. Ils prolifèrent et mangent toutes les espèces végétales et animales locales » explique Vincent Lefebvre, responsable de l’équipe Milieux naturels.

L’Agglo et le conservatoire d’Espaces Naturels de Haute-Normandie ont réagi en mettant en place un protocole de piégeage des espaces envahissantes jusqu’en 2015 avant d’utiliser la manière forte et de prendre la décision d’éradiquer complètement l’écrevisse de Louisiane.

2 000 écrevisses pêchées en 5 jours

Le service Milieux Nat’ a lui-même établi le protocole du chantier et mené les travaux, sur 5 semaines, durant l’été 2015 :
  • débroussaillage des alentours de la mare,
  • mise en place d’une barrière sous la forme d’une bâche pour capturer les écrevisses qui se déplaceraient le long de celle-ci,
  • création d’un fossé de contournement de la mare,
  • déviation des eaux vers une canalisation posée sous la voirie, dirigées le long d’une parcelle agricole vers la forêt à une distance de 250 m,
  • vidange de la mare avec installation d’un filtre pour éviter tout départ d’écrevisses (œufs, larves, jeunes écrevisses),
  • pompage de la mare grâce à 2 pompes. Il a fallu 5 jours pour la vider totalement. 1 150 m3 d’eau ont été pompés. 2 000 écrevisses ont été capturées en 5 jours, une dizaine de grosses carpes, 5 à 10 000 perches soleil et carassins dorés.
  • Après le pompage, l’intégralité de la surface de la mare mise à sec a été chaulée deux fois. Cela a permis de faire ressortir les dernières écrevisses qui s’étaient réfugiées dans la vase. 650 tonnes de vases ont été extraites du site pour épandage agricole.
  • Destruction des berges pour détruire les terriers d’écrevisses.

Après 3 ans à sec et plus de 18 mois sans la présence d’écrevisse, la mare St-Lubin a été remise en eau. Ses berges ont été reprofilées, les fossés retirés pour qu’elle se remplisse à nouveau de manière naturelle.

« Aucune plantation n’a été effectuée, le choix de la recolonisation naturelle du site a été privilégié » précise Vincent Lefebvre.

Petit à petit, la biodiversité s’installe à nouveau. Des amphibiens font déjà leur réapparition (triton, salamandre).
« Il est demandé de n’introduire aucune espèce végétale ou animale, surtout ceux des aquariums. Malheureusement nous devrons les éliminer » prévient Vincent.
A terme, un ponton et une passerelle en bois vont être installés pour apprécier toute la richesse de la mare St-Lubin.





Contacter le service Milieux naturels

Responsable de service : Mélanie JUGY
Courriel : milieux.naturels@seine-eure.com
Télécopie : 02 32 50 85 51

Assistante : Sonia HALLAY
Courriel : 02 32 50 89 52 - Télécopie : 02 32 50 89 66

Animatrice sites Natura 2000 : Lucy MORIN
Courriel : natura2000@seine-eure.com 

Surveillant de travaux : Maxime CONTREMOULINS

Travaux d’entretien et garde rivière : Vincent LEFEBVRE

Travaux et gestion hydraulique : Patrice HAUDUC

Police rurale :
Jean-Luc LOISEL
Pascal MAHIOU