Collectivité territoriale - Communauté d'agglomération Seine-Eure

La Cosmetic Valley en congrès

21-06-19

120 personnes se sont retrouvées pour deux jours de congrès organisé par la Cosmetic Valley, à Louviers et Le Vaudreuil. Deux jours pour parler des performances des cosmétiques et de la sécurité du consommateur.


Bernard Leroy a accueilli les 120 participants au congrès hier, au Vaudreuil
Bernard Leroy a accueilli les 120 participants au congrès hier, au Vaudreuil
« L’Agglo est une terre de cosmétique et de parfum depuis 40 ans. Il y a ici un écosystème autour de la recherche et développement, de la production et de la logistique qui attire les entreprises, les aide à se développer, recruter et innover » souligne Bernard Leroy, président de l’Agglomération Seine-Eure hier.
Elle est donc toute légitime pour accueillir tous les deux ans le congrès de Cosmetic Valley, pôle de compétitivité dont elle fait partie depuis de nombreuses années.  Il s’est tenu les 19 et 20 juin à Louviers et Le Vaudreuil et a rassemblé 120 représentants des entreprises cosmétiques et leurs partenaires autour du thème « des cosmétiques et la sécurité du consommateur ».
 

La sécurité au cœur du congrès

Marc-Antoine Jamet, président de Cosmetic Valley, un regroupement de 3 200 entreprises de parfums et cosmétiques
Marc-Antoine Jamet, président de Cosmetic Valley, un regroupement de 3 200 entreprises de parfums et cosmétiques
Si la performance des cosmétiques est essentielle, leur sécurité l’est tout autant pour les consommateurs qui souhaitent être de plus en plus informés sur la composition et la fabrication des produits qu’ils utilisent.

La sécurité est en enjeu essentiel  et stratégique pour la filière française, qui crée des produits toujours plus performants et doit se battre sur un marché extrêmement concurrentiel.

Un thème qui a été abordé au cours de rendez-vous B to B, de conférences et de tables rondes durant ces deux jours. « La Normandie a été identifiée comme un territoire axé sur la sécurité, indique Christophe Masson, directeur général de Cosmetic Valley. Ici, nous parlons de la sécurité d’un bout à l’autre de la chaine : dans le packaging, la production, la logistique, l’expédition, la sécurité dans la composition du produit également. »

Avec la diminution de l’usage des adjuvants, c’est la composition et la teneur dans le temps du produit qui fait le fruit de toutes les attentions. « Nous avons parfois l’impression que la parfumerie est le bouc émissaire de la réglementation. On ne reproche pas à la chimie ou la pharmacie l’utilisation de certains produits mais à la parfumerie oui (comme le phénoxyéthanol). Plusieurs paramètres, donc celui-ci, font que le marché de la parfumerie-cosmétique n’est plus en expansion en France » regrette Marc-Antoine Jamet, président de la Cosmetic Valley.
 

Une marque Cosmetic Valley ?

La sécurité a fait l'objet de conférences et tables rondes
La sécurité a fait l'objet de conférences et tables rondes
Agé de 25 ans cette année, ce pôle de compétitivité et coordinateur de la filière nationale est à un moment clé de son existence. Il s’est donné une feuille de route articulé autour de 5 piliers : mobiliser les énergies autour du Made in France, rayonner et conquérir, s’engager et agir, internationaliser et déployer, innover et inventer pour une croissance durable.

Une stratégie qui doit permettre à la filière française de la parfumerie-cosmétique de conserver sa place de leader dans le monde. « Nous pensons qu’une marque unique devrait porter la profession toute entière. Cette marque pourrait être celle de Cosmetic Valley, estime Marc-Antoine Jamet. Bien sûr, Chanel , Dior, Guerlain n’ont pas besoin de cette visibilité mais elle peut être utile pour les petites PME, les fabricants de bouchons de parfums, de boites, de système de sécurité… »





Cosmetic Valley c’est
  • 246 000 emplois en France
  • 3 200 entreprises
  • 45 milliards d’€ de CA
  • 14 Md€ à l’export
  • 650 millions investis dans la R&D par an
  • 12 Md€ d’excédent commercial (2e derrière l’aéronautique)
  • 1er exportateur mondial
En Normandie
  • 250 entreprises
  • 16 000 emplois
  • 7 Md€ de CA en Normandie
     





Contacter la Direction de l'économie, de l'emploi et de la formation

Directrice  :
Angélique HEBERT-HILAIRE
Courriel : dev.economique@seine-eure.com

Assistante de direction : Patricia CALLOUET
Téléphone : 02 32 50 89 44 

Assistante développement économique : Margo BAZIN
Téléphone : 02 32 50 85 58


Assistantes de gestion administrative et financière : Muriel LORIOT, Stéphanie RIBERPRAY

Responsable du Service Emploi et Formation :
Marie-Hélène DEVAUX
Courriel : plie@seine-eure.com

Service Commercialisation et Implantation :
Courriel : imc@seine-eure.com

Assistante commerciale : Aline FROMENT
Téléphone : 02 32 40 79 50