Communauté d'agglomération Seine-Eure

Haute distinction pour Suzanne Lipinska

31-08-18

La ministre de la Culture Françoise Nyssen s’est rendue aujourd’hui au moulin d’Andé pour remettre à Suzanne Lipinska les insignes de commandeur dans l’ordre des Arts et des Lettres.


C’est le plus haut grade décerné par le ministère de la Culture. Aujourd’hui Suzanne Lipinska, s’est vue remettre par Françoise Nyssen, les insignes de commandeur dans l’ordre des Arts et des Lettres.
La ministre voulait ainsi récompenser une femme exceptionnelle qui, depuis plus de 60 ans fait du Moulin d’Andé un haut lieu dédié à la création et à toutes les formes d’art. « Le moulin est un refuge hors du temps, un havre de paix unique » a souligné Françoise Nyssen, qui y était venue il y a 20 ans.

 

Avec émotion, en tenant le bras de « Suzon » comme elle l’appelle affectueusement, elle a visité le moulin, la salle de la meule « où les coussins n’ont pas changé depuis que Jeanne Moreau est venue en 1961 » montre Suzanne en pointant la photo de la comédienne de Jules et Jim prise dans cette même salle.

« Vous avez tout donné pour ce lieu, pour les artistes. Ce moulin, nous l’avez bâti sur votre amour des arts et votre amour de ceux qui font les arts » poursuit la ministre devant le parterre d’invités et d’élus, dont Sébastien Lecornu secrétaire d’état à l’écologie, le préfet Thierry Coudert, le député Bruno Questel, Bernard Leroy, président de l’Agglo, Jean-Marc Moglia, maire d’Andé...
 

Le moulin en cadeau de mariage

Déjà enfant, Suzanne aimait venir sur l’île en barque avec un livre, un paquet de biscuits et un coussin. Son père lui offre le domaine en cadeau de mariage en 1949.

En 1956, elle s’y installe définitivement avec ses 3 enfants. Depuis, elle n’a de cesse de le transformer, le restaurer, l’agrandir pour en faire un lieu de résidence et de création pour les artistes. Les amis y viennent, puis les amis d’amis et les amis d’amis d’amis.

C’est ici que François Truffaut crée Jules et Jim, les 400 coups. C’est ici aussi qu’il rencontre Maurice Pons. 
« Maurice Pons venait pour une journée. Il y est resté 60 ans » rappelle Françoise Nyssen. Avec lui, Suzanne crée en 1962 l’association culturelle du moulin d’Andé pour y accueillir les artistes en résidence et multiplier les rendez-vous culturels. 

L’après Suzanne

Il faut dire que Suzanne fait tout pour que les créateurs se sentent bien au Moulin. Les potiers ont besoin d’un atelier ? Elle transforme une dépendance. Les peintres aussi ? Elle leur crée une salle de travail. L’Orangerie devient un théâtre. Dans les années 80, la musique classique prend ses quartiers et en 1998 le centre des écritures cinématographiques (CECI) est créé.

Le moulin c’est aujourd’hui une trentaine de chambres, des salles de réunions, un salon de thé, une bibliothèque, une filmothèque… Il foisonne de vie. « On entre ici comme dans un moulin ! » lance la ministre.

C’est tout ce que veut Suzanne. « Si j’ai un mérite, c’est celui d’avoir fourni l’outil à ceux qui en avait besoin au moment où ils en avaient besoin. »

Son souhait : que le moulin continue d’être un patrimoine culturel, un lieu de partage et d’échange, le supplément d’âme qu’il apporte à tout visiteur.

Pour ce moulin né en 1195, Suzanne souhaite « la persistance et la pérennité. Que tous aient à cœur d’assurer au moulin un avenir à la hauteur de son passé ».

D’ici à la fin de l’année, elle pourrait en faire don à un fonds de dotation pour assurer son avenir, réaliser des travaux, construire une nouvelle salle pour les séminaires d’entreprises et les stages de développement personnel. Tous les fonds, qu’ils soient privés ou publics sont les bienvenus.

Depuis quelques années, Stanislas, son petit-fils reprend le flambeau. Il a le projet de dédier une partie du domaine de 15 hectares à la permaculture, pour apporter aux artistes en résidence une alimentation saine. En marchant dans les pas de sa grand-mère, le moulin restera un lieu « utile culturellement, socialement et humainement ».





Contacter l'Agglomération


Adresse administrative :
CS 10514
27405 LOUVIERS CEDEX

Accueil du public :
Hôtel d'Agglomération
1 place Thorel
27400 LOUVIERS
Téléphone : 02 32 50 85 50
Télécopie : 02 32 50 85 51

Courriel :
agglo@seine-eure.com