Collectivité territoriale - Communauté d'agglomération Seine-Eure

Comptes de Noël

21-12-18
A quelques jours de Noël, le conseil communautaire s’est offert un menu gastronomique : le vote du budget et l’arrêt du PLUi-H après la phase de concertation.


C’est sur la défense des gares d’Alizay et de St-Pierre-du-Vauvray que s’est ouvert le conseil communautaire hier. Par la voix de Gaëtan Levitre, le collectif « Ma gare j’y tiens » se bat contre la suppression des arrêts dans ces 2 gares à partir de 2020. Une aberration à plus d’un titre selon Gaëtan Levitre.

D’abord parce que la gare de Pont-de-l’Arche-Alizay est la seule rive droite et permet d’accéder au réseau national sans avoir à traverser la Seine. « Fermer cette gare signifie plus de voitures sur les routes, donc plus de pollution alors que l’Agglomération veut être neutre en carbone en 2050. Cette décision obligera l’Agglomération à développer son réseau de transport en commun pour rejoindre la gare de Oissel » s’insurge Gaëtan Levitre.

Fort des 1 200 signatures obtenues sur la pétition, le collectif demande à l’Agglo d’obtenir un moratoire de 3 ans auprès de la Région. « Une réunion est justement prévue avec la Région et les maires concernés le 17 janvier. Ce débat sera reporté à une date ultérieure à cette réunion » tranche Bernard Leroy.

 

Un budget : l’économie au service des habitants

Pour 2019, le budget de l’Agglo s’établit à 139 M€ (budget principal et annexes). « Quatre points caractérisent ce budget, fait remarquer Thierry Delamare, vice-président en charge des finances : une évolution des ressources de 1,6% grâce au dynamisme du développement économique, une évolution maitrisée des charges courantes (1,3%), un niveau d’épargne élevé (15,4% des ressources) et un montant d’investissement fort (31,3 M€). Les ressources (70 M€) proviennent à 69% des entreprises (48 M€). »

L’Agglo a choisi de consacrer 75 M€ aux services à la population (voir infographie) : déploiement de la fibre optique, habitat, mobilités, jeunesse et aide à domicile, etc. « Ce budget illustre le dynamisme de l’Agglo et son souhait de mettre l’habitant au cœur de sa politique. Elle développe aussi les services aux salariés et aux entreprises, qui se matérialisent par des investissements dans l’économie numérique (le Hub 4.0), dans la préservation des ressources, le tourisme et les loisirs. Ce budget bâti sur des bases saines sans impôts communautaires pour les ménages, permet de construire durablement le bien commun, d’agir ensemble et de partager les savoirs pour construire un territoire à haute qualité de vie et de services pour tous » conclut Bernard Leroy.
Bien que Marc-Antoine Jamet ait regretté « le manque de débat et l’absence de questions », Alexis Fraisse « le grignotage de surfaces agricoles », et Yves Lanic qui voudrait « une discrimination entre communes pour l’attribution de compensation », le budget a été voté (1 voix contre, 7 abstentions).
 

PLUi-H : stop ou encore ?

Le PLUI remporte la quasi totalité des voix
Le PLUI remporte la quasi totalité des voix
Ce dernier conseil de l’année a vu un autre vote important : celui de l’arrêt du PLUi-H (plan local d’urbanisme intercommunal tenant lieu de programme local de l’habitat. Elaboré depuis le 17 décembre 2015, il a fait l’objet d’une large concertation, de réunions publiques, de permanences, de balades patrimoine, habitat, économie…

Le dossier de concertation disponible dans chaque commune a recueilli les observations des habitants. «  200 personnes ont répondu à l’enquête publique, et nous avons touché au total plus de 1 000 personnes. Nous avons fait le maximum pour faciliter, attirer les habitants vers cette concertation » informe Thierry Delamare.

Après cette importante phase, le PLUI représente un pavé de 6 000 pages, qui repose sur 4 objectifs : le développement équilibré du territoire, soutenable, un développement urbain maitrisé, une mise en valeur du cadre de vie. Le bilan de la concertation étant tiré, le projet de PLUI s’est soldé par un vote contre, 3 abstentions… et des applaudissements nourris des élus pour saluer le travail de toute l’équipe.

Le fonds façade évolue
Le fonds façade devient plus incitatif. Le taux d’aide passe de 15 à 25% du montant des travaux, et le plafond de subvention de 2 500 € à 5 000 €. Il est doublé pour les copropriétés. Le fonds façade sera accordé aux projets de ravalement avec rénovation énergétique sauf pour les batiments datant d’avant 1945.
  • Pour tout renseignement : Maison de la rénovation : 20 rue du Maréchal-Foch à Louviers, 02 32 59 25 70 ou maison.reno@alec27.fr .
Du nouveau pour les centres de loisirs
Désormais, les familles pourront régler les centres de loisirs par chèques emplois services universels et chèques vacances. A partir du 1er janvier, l’Agglo comptera un accueil loisirs supplémentaires, celui de La Saussaye.





Contacter l'Agglomération


Adresse administrative :
CS 10514
27405 LOUVIERS CEDEX

Accueil du public :
Hôtel d'Agglomération
1 place Thorel
27400 LOUVIERS
Téléphone : 02 32 50 85 50
Télécopie : 02 32 50 85 51

Courriel :
agglo@seine-eure.com