Communauté d'agglomération Seine-Eure

Beau succès pour les Hauts Prés

24-09-18

Le site d’agriculture biologique les Hauts Prés a accueilli 600 personnes samedi à l’occasion de ses portes ouvertes.


Le ciel parfois plombé n’a pas arrêté les visiteurs. Samedi, ils ont été 600 à venir passer quelques heures aux Hauts Prés où des animations étaient organisées toute la journée.

Accueillis par la fanfare Dans la gueule du loup, ils n’avaient qu’à se laisser porter d’une découverte à une autre. L’association Saveurs et Savoirs a révélé tous les secrets d’un bon compost. « Il y a deux mots à retenir : les déchets carbonés et azotés » insiste Céline Van der Cruyssen.
 

Dans le bâtiment des Hauts Prés, le magasins des maraîchers ne désemplit pas. « Je viens depuis que ce site existe, raconte Nicole, une habitante du Vaudreuil, en mettant de grosses poignées de haricots verts dans un sac en papier. Avant je me rendais aux Jardins de Neustrie. J’aime bien l’ambiance des Hauts Prés. A force de les côtoyer, on lie connaissance avec les maraîchers. Ils nous expliquent leur travail. »

Stéphane Fréret, l’un des maraîchers, ne perd pas un instant. La file de clients s’allonge devant la caisse. Il prend soin à ce que les cageots soient toujours bien remplis, qu’il y ait du choix.

« En fin de matinée, nous avons enregistré plus d’une centaine de clients. C’est 45 de plus qu’un samedi matin ordinaire. Une dizaine d’entre eux ne connaissaient pas les Hauts Prés. Ce sont de nouveaux clients potentiels pour l’avenir » se réjouit-il.

L’après-midi, le rythme n’a pas faibli. Au total, environ 180 personnes ont fréquenté le magasin. Record battu ! 

« C’est important de consommer des légumes de saison et surtout des légumes qui ont du goût » assure Sophie. Si les adeptes du magasin sont déjà persuadés des bienfaits de manger bio, Marie Thomassin se chargeait de convaincre les autres.

« La 4e et dernière édition du défi Familles à alimentation positive débute en octobre. L’objectif est de manger des produits bio et locaux sans augmenter son budget. L’année dernière, les inscriptions étaient si nombreuses que nous avons décidé de proposer une nouvelle édition cette année » explique l’animatrice du défi. Une autre solution est d’avoir son propre potager. Les animatrices réduction des déchets de l’Agglo ont donné tous les trucs et astuces pour jardiner au naturel.
 

Protéger les abeilles

Pour aller voir les ruches de Laurent Hingan, il fallait marcher un peu.

Marcher, ou s’installer sur le s’cool bus et pédaler. Succès garanti tant auprès des enfants que des adultes ! Ce vélo-bus à assistance électrique mis en place par l’Agglo sur Louviers devrait se développer dans d’autres communes du territoire à partir de janvier 2019.

« Aujourd’hui, nous proposons des promenades aux visiteurs, nous les emmenons jusqu’aux serres, nous répondons à leurs questions sur ce mode de transport écologique » explique Edouard, l’un des « cool’ducteurs ».

 

Laurent Hingan, l’apiculteur, a captivé son public (une vingtaine de personnes à chaque fois). Alarmé aussi.
Près de 80% des abeilles ne sont pas retournées à la ruche l’été dernier. La faute aux frelons asiatiques et aux produits phytosanitaires. « C’est un phénomène qui nous intéresse beaucoup. Toute la chaine alimentaire et notre avenir risquent d’être impactés par ce problème, admet Adélaïde, une habitante de Blainville-Crevon.

Les enfants qui l’accompagnent comprennent déjà le message. « Il faut protéger les abeilles. Nous on les aime bien et c’est bon le miel quand on a mal à la gorge » lancent Charlie, Lilian, Anabel, Eugénie et Alicia.

C’est ça aussi Les Hauts Prés, transmettre des messages en faveur de la biodiversité.
 

Un autre liquide bien apprécié, c’est la bière des deux-amants. Bruno Courchaud, créateur de la brasserie du même nom a tout expliqué du process de fabrication.

Ses bières bio se vendent si bien qu’il va installer deux cuves supplémentaires pour faire face à la demande. Ils sont nombreux les adeptes de Mathilde, Raoul, Robert, Olga, aux saveurs toutes différentes !…

Devant la brasserie Yves Soret, a planté une houblonnière. « J’ai récolté 1,2 kg de houblon ce matin. L’objectif est de l’incorporer à la bière des deux-amants » montre le maraîcher.


 

Dans le bâtiment, la salle réservée à l'ADN (Activités découvertes Nature) ne désemplit pas. Alain Delannoy et Loïc Gélard, deux membres du bureau de l'association sont allés chercher des tétards dans la mare juste à côté. Les enfants (et les adultes !) sont fascinés par les larves de libellules.
Sous les microscopes, on observe des petits bouts de nature. Au mur, les photos macro d'insectes et de fleurs donnent envie de protéger cette nature si fragile. "Plusieurs personnes se sont montrées très intéressées par l'association et nous avons enregistré deux nouvelles adhésions aujourd'hui" se réjouit Alain Delannoy.
 

Entre deux contes de la Caravane des contesses (Hélène Beuvin et Sophie Verdier), les visiteurs ont aussi pu assister ou participer à la plantation de 20 pommiers.
Des variétés locales qui vont profiter de la terre bio des Hauts Prés.






Contacter le service Cycle de l'Eau

Responsable de service : Olivier SWITALA
Courriel :
eau.assainissement@seine-eure.com
Télécopie : 02 32 50 89 65

Assistantes :
Amina EL YAMANI & Céline HENRY
Téléphone : 02 76 46 02 12

Protection de la ressource :
Pierre Julien BAVENT

Suivi et gestion des Travaux et prestation :
Référent ruissellement :
Guillaume MAYEU

Référent exploitation eau potable :
Amélie OURSEL

Référent renouvellement réseau eau potable
Guénaelle BOUARD

Référent travaux assainissement
Eric PEUVOT

Assainissement en domaine privé :
Technicien-responsable d'équipe :
Emmanuel COUPIGNY

Assistante  : Laura VEZAGTI
Téléphone : 02 32 50 89 77

Suivi et régie exploitation des systèmes d'assainissement :
Technicien-responsable d'équipe :
Mathieu BAHEUX