Communauté d'agglomération Seine-Eure

Le chantier de la patinoire est lancé !

11-11-17

La première pierre de la future patinoire intercommunale a été posée vendredi 10 novembre, rue du Canal à Louviers.


La lame d’un patin à glace et un palet de hockey ont été coulés dans la première pierre de la patinoire, symboles de l’activité sportive et ludique qui animera la glace dans quelques mois.
Elle a été posée vendredi par Bernard Leroy, François-Xavier Priollaud, Hervé Maurey, Luc Tardif président de la Fédération française de Hockey sur glace et Rodolphe Vermeulen, directeur technique à la Fédération française des sports de glace. Cette patinoire intercommunale remplacera le Kolysé, à Louviers. Elle sera alors la seule de l’Eure et la deuxième de Normandie, par sa taille, après celle de Rouen.
 

Composée de deux aires de glisse, elle pourra accueillir à la fois des rencontres sportives tout en permettant au public de venir s’y divertir. Le cabinet d’architecte Chabanne, spécialisé dans les grands équipements sportifs et notamment les patinoires, a imaginé un prisme laissant largement entrer la lumière du nord, particulièrement esthétique. Les volumes viennent se soulever ou s’abaisser pour permettre une grande hauteur de plafond (sur l’aire de glace principale, de 58x28 m, soit 1 800 m2, avec ses tribunes de 700 places) ou au contraire amener plus d’intimité (sur l’aire de glace ludique, de 22 x 18 m, soit 400 m2).

« La cafétéria, située entre les deux aires, a une fonction de tampon acoustique. Ainsi, les acclamations du public lors d’un match ne gêneront pas ceux qui viennent s’amuser et la musique de l’aire ludique ne sera pas entendue des sportifs. La cafétéria se complète d’une terrasse extérieure de 140 m2 », explique Réka Hoznek, architecte du cabinet Chabanne.
 

Un système innovant

Petite innovation, l’Agglo Seine-Eure a fait le choix de la performance en choisissant le CO2 comme fluide frigorigène. « Ce système n’existe pas en France. Il a l’avantage d’être naturel, non inflammable, non explosif tout en représentant un coefficient de performance important et un meilleur potentiel de récupération de chaleur que les fluides synthétiques » explique Alban Joly, responsable de ce projet à l’Agglo Seine-Eure.

« Nous avons voulu une patinoire qui vienne enrichir le nombre d’équipements structurants de l’Agglo. Elle s’ajoute au stade Jesse-Owens, au parc des loisirs de Léry-Poses, à Caséo, toute proche, souligne Bernard Leroy, président de l’Agglo. Nous sommes le premier pôle économique de l’Eure et c’est grâce aux entreprises que nous pouvons construire de tels équipements sans faire peser le moindre euro sur les habitants. »
Bien que la patinoire soit construite sur un ancien terrain de la SNCF, c’est sur une friche industrielle (celle de Soprema) que se dessine petit à petit un pôle sportif et de loisirs inédit dans l’Eure.
 

« C’est plus qu’une patinoire qui se construit ici, c’est une nouvelle vision du développement urbain » appuie François-Xavier Priollaud, maire de Louviers.

La patinoire intercommunale se construit en effet rue du Canal, à deux pas du complexe aquatique Caséo, près de la Gare aux Musiques, d’un futur éco-quartier et de l’autoroute A 154 (30 000 véhicules/jour) qui ouvre la patinoire sur les villes voisines. « Ce projet est exemplaire à tout point de vue, reconnaît le sénateur Hervé Maurey ; exemplaire dans l’aménagement du territoire. Nous sommes ici sur l’agglomération la plus dynamique de l’Eure, qui fonctionne bien, qui investit dans des équipements structurants. C’est ce qui fait votre force et votre dynamisme. »
Construite pour un montant total de 12 M€, (5 000 m2 de bâtiment sur un terrain de 2 hectares), la future patinoire de l’Agglo devrait ouvrir ses portes en juin 2019.





Contacter l'Agglomération


Adresse administrative :
CS 10514
27405 LOUVIERS CEDEX

Accueil du public :
Hôtel d'Agglomération
1 place Thorel
27400 LOUVIERS
Téléphone : 02 32 50 85 50
Télécopie : 02 32 50 85 51

Courriel :
agglo@seine-eure.com