Communauté d'agglomération Seine-Eure

Faire ses courses en ligne chez les commerçants du quartier

13-07-17


Et si une seule application permettait de faire ses courses chez les commerçants de sa ville, de payer en ligne et de venir chercher (ou se faire livrer) sa commande ? C’est désormais possible grâce à une start-up normande, Marché Privé.


Anne Terlez, Jean-Yves Calais et Victor Gobourg
Anne Terlez, Jean-Yves Calais et Victor Gobourg
Internet n’est plus l’ennemi des petits commerçants. Grâce à l’appli Marché-privé, il devient même un atout de taille. « Pour un commerçant, il est très difficile de gérer seul un site Internet, d’y référencer ses produits, de faire la mise à jour, d’y mettre de l’actualité. Ce n’est pas un hasard si 80% des commerçants indépendants ne sont pas présents sur le numérique. Nous leur apportons une solution clé en main, une application fédérant les commerçants d’une ville et avec laquelle les consommateurs peuvent acheter en 3 clics. C’est simple, rapide et efficace » présente Victor Gobourg, PDG de Marché Privé.

Aujourd’hui, 60 à 80% des ventes se font sur mobile.  Grâce à l’application marché-privé, les commerçants de proximité peuvent choisir d’y référencer leur top vente (environ 20% de leurs références en magasin avec un minimum de 10 articles) pour 69 €/mois ou jusqu’à la formule illimitée (299 €/mois). Les clients peuvent faire leurs achats en ligne (au même prix qu’en boutique), payer puis passer chez les commerçants où leur commande aura été préalablement préparée. « Ils gagnent du temps en évitant de faire la queue, poursuit Victor Gobourg. Pour les commerçants qui n’auraient pas Internet, nous installons une petite imprimante qui se déclenche quand une commande est à préparer avec l’heure et le jour où le client viendra chercher ses achats. »

Bon pour le commerce et la planète

Pour Jean-Yves Calais, président de la commission Commerce-artisanat-tourisme à l’Agglomération Seine-Eure « il faut accompagner les commerçants dans les nouveaux usages d’achat et leur permettre de multiplier les canaux de vente : le point de vente, internet, le smartphone. L’Agglomération Seine-Eure est à leur côté. Elle vient en soutien financier pour développer la Marketplace, faire la promotion des commerçants et leur permettre de garder une relation de proximité avec leurs clients, tout en étant présent sur le numérique. » Grâce à Marché Privé, ils peuvent aussi développer leur clientèle. De nouveaux clients peuvent repérer des produits sur l’application alors qu’ils n’auraient jamais poussé la porte de la boutique. Marché Privé pense aussi aux salariés des entreprises qui n’ont pas le temps de faire leurs courses. « Nous pouvons les faire à leur place et leur livrer le jour même. Nous réfléchissons à une collaboration avec une conciergerie ou même la Poste » confie Victor Gobourg.

 « L’Agglomération développe les circuits courts et valorise l’humain. Ce nouveau service est en phase avec sa politique énergétique qui vise à devenir un territoire neutre en carbone en 2050 » apprécie Anne Terlez, vice-présidente, chargée des politiques publiques durables.
Marché Privé travaille déjà avec 1 600 commerçants du nord-ouest  et de la région parisienne, dont Dieppe et la Métropole de Rouen. Sur l’Agglo Seine-Eure, elle souhaite démarrer en octobre avec un minimum de 30 commerçants. 450 commerces sont potentiellement intéressés par cette nouvelle application.

> Pour tout savoir sur Marché privé, vous pouvez consulter leur site : www.marche-prive.boutique/






Contacter la Direction de l'économie, de l'emploi et de la formation

Directrice  :
Angélique HEBERT-HILAIRE
Courriel : dev.economique@seine-eure.com

Assistante de direction : Patricia CALLOUET
Téléphone : 02 32 50 89 44 

Assistantes de gestion administrative et financière : Muriel LORIOT, Stéphanie RIBERPRAY

Responsable du Service Emploi et Formation :
Marie-Hélène DEVAUX
Courriel : plie@seine-eure.com

Responsable du Service Commercialisation et Implantation :
Virginie VAXELAIRE
Courriel : imc@seine-eure.com

Chargées d'accueil : Aline FROMENT, Margo BAZIN
Téléphone : 02 32 40 79 50