Communauté d'agglomération Seine-Eure

Des actions pour le patrimoine et l’environnement

20-10-17

La fermeture de la perception à Pont-de-l’Arche a suscité des débats en conseil communautaire hier. Si certains services publics s’éloignent de la population, l’Agglo joue la carte de la proximité et du vert.


Patrick Collet, nouveau maire d'Acquigny
Patrick Collet, nouveau maire d'Acquigny
Bienvenue à Patrick Collet

Au nom des élus communautaires, Bernard Leroy  a souhaité la bienvenue à Patrick Collet, nouveau maire d’Acquigny, qui devient membre du Bureau. Sa suppléante est Laétitia Maillard.

La perception de Pont-de-l’Arche lui a presque enlevé la vedette. C’est René Dufour, le premier, qui a annoncé avoir manifesté contre sa fermeture. « Elle doit rester à Pont-de-l’Arche, même si ce n’est pas dans les locaux actuels qui ne sont plus aux normes. A force de faire disparaître tous les services publics des communes, il n’en restera plus un seul » déplore le maire des Damps.

Gaëtan Levitre partage son avis, estimant également qu’une « maison des services au public ne remplace pas la perception. Les deux peuvent parfaitement co-exister dans une même commune. L’Etat ferme ses services sans prévenir aucune commune. C’est un manque de respect vis-à-vis des élus ! » s’insurge l’élu d’Alizay.

Le maire de Pont-de-l’Arche, principal intéressé, déplore lui aussi cette fermeture mais regrette «  la démarche solitaire de 2-3 maires.  Il n’y a pas d’un côté ceux qui sont pour le service public et ceux qui sont contre. Nous y sommes tous attachés. Mais il faut se rendre à l’évidence : les nouveaux usages font que les gens se déplacent beaucoup moins souvent à la perception qu’avant. Et voilà deux ans que la perception a tendance à renvoyer les usagers vers celle de Louviers. Le phénomène n’est pas nouveau. Nous aurions dû nous mobiliser depuis longtemps. »
 

Le Satellite change de propriétaire
L’hôtel d’entreprises Le Satellite, à Heudebouville, sera vendu. L’Agglomération le cède à l’un des locataires actuels, Guillaume Dumouchel. « Cela ne change rien pour les occupants, précise Jean-Marc Moglia, président de la commission Développement Economique. Leur bail est préservé aux mêmes conditions qu’aujourd’hui. »

Le prix de cession du bâtiment, 600 000 € servira à aménager d’autres opérations liées au développement économique.

Fonds de concours
Des fonds de concours attribués pour financer des dépenses de fonctionnement ont été accordés à certaines communes en ayant fait la demande, pour un montant total de 175 258 €.
  • Igoville : 16 943 € pour l’implantation d’un système de vidéoprotection
  • La Haye-le-Comte : 206 € pour l’achat d’une jardinière
  • La Vacherie : 3 448 € pour l’installation d’une palissade et 3 405 € pour l’aménagement de la place de la mairie
  • Le Manoir : 12 779 € pour la création d’un terrain multisports
  • Pîtres : 8 309 € pour des travaux d’aménagement du parking de l’école
  • Val-de-Reuil : 114 866  € pour des travaux de sécurisation des groupes scolaires
  • Tournedos-sur-Seine : 15 300 € pour la construction d’une maison à usage locatif. 

Bon pour l’environnement

(Photo d'illustration EDF ENR)
(Photo d'illustration EDF ENR)
Plusieurs projets en lien avec l’environnement ont été votés.

Eco-quartier
En premier lieu, celui de la Siloge qui engage un projet ambitieux de requalification du quartier des Sentiers, à Léry.  « Il est envisagé de la traiter en éco-quartier et de mener une expérimentation du nouveau label H2S. Il vise à maintenir les personnes âgées à leur domicile dans les meilleures conditions possibles » présente Richard Jacquet, président de la commission Habitat.
L’Agglo va donc dans un premier temps s’engager dans la démarche Eco-quartier et en signer la charte, en partenariat avec la Siloge et la commune de Léry. « Il s’agit d’un quartier où très peu de travaux ont été menés jusqu’à présent. Sa requalification en éco-quartier est une belle opportunité » apprécie le maire, Jean-Yves Calais.
 
Toujours dans le cadre de l’environnement, l’Agglomération a désigné son représentant au comité régional de la biodiversité de Normandie. Il s’agira d’Anne Terlez, déjà présidente de la commission des Politiques Publiques Durables à l’Agglo.
 
Smartflowers
Deux Smartflowers vont fleurir prochainement ! Elles « pousseront » en début d’année 2018 sur le parc des loisirs de Léry-Poses et sur le parking de la gare de Val-de-Reuil. Constituées de panneaux photovoltaïques, ces « fleurs » captent la lumière du soleil et la transforme en électricité. Ce projet peut être mené grâce à l’appel à projet TEPCV (territoire à énergie positive pour la croissance verte) du ministère de la Transition Economique, dont l’Agglo est lauréate. Une subvention d’1,6 M€ lui permet de mener une vingtaine d’opérations liées aux économies d’énergie et à la  protection de l’environnement, dont l’installation de ces smartflowers.
 
Composteurs
Les bacs à compost en bois sont distribués gratuitement aux habitants. Cette action vise à réduire les déchets en fabriquant son propre compost. Pour éviter les abus, il a été décidé de demander une participation financière pour la demande d’un deuxième composteur (20 €). Au-delà de 2, les bacs à compost seront vendus 60 €.
 
Patrimoine
Les communes engageant des travaux de restauration de leurs monuments et leur donnant une vocation culturelle (concerts, visites guidées, expo, etc) peuvent bénéficier d’une subvention du Département dans le cadre du dispositif Mon Village Mon Amour. L’Agglomération a voté la possibilité de verser une participation financière d’un montant équivalent à celui du Département. Les élus ont  déterminé hier un certain nombre de critères d’éligibilité.
 
 






Contacter l'Agglomération


Adresse administrative :
CS 10514
27405 LOUVIERS CEDEX

Accueil du public :
Hôtel d'Agglomération
1 place Thorel
27400 LOUVIERS
Téléphone : 02 32 50 85 50
Télécopie : 02 32 50 85 51

Courriel :
agglo@seine-eure.com